Henri Fabre
Collège
Vitrolles
 

Visite du Lycée Militaire d’Aix-en-Provence

Mercredi 31 janvier de 14 h 00 à 16 h00

jeudi 8 février 2018, par Mme MAZERAN

La semaine dernière, nous nous sommes rendus au Lycée militaire d’Aix-en-Provence avec onze élèves du collège. Ils ont été retenus pour participer à une présentation de cet établissement, qui sélectionne les postulants qui veulent entrer en classe de seconde. Mme Baldassari, M. Leusière et M. Lucas étaient du convoi pour accompagner certains de leurs élèves. Trois parents également se sont joints à nous pour effectuer la visite, qui a débuté dès 12h45, avec un car spécialement affrété par le lycée pour venir nous chercher et nous ramener devant le gymnase Carpentier.

Après un contrôle scrupuleux des passagers, et de tous les visiteurs, nous avons pu pénétrer dans l’enceinte de ce prestigieux lycée. Qu’en ont retenu les élèves qui ont eu ce privilège ? Je me permets de rapporter leurs propos avec un maximum d’authenticité.

La plupart d’entre eux, en effet, ont été surpris par la superficie des locaux, qui occupent à eux seuls un quartier complet de la cité du roi René, et qui s’étendent de part et d’autre du boulevard des Poilus, jouxtant aussi bien le lycée Vauvenargues que le cimetière Saint-Pierre. La part de l’encadrement des personnels dévolus aux besoins des élèves, les a également étonnés, tout comme le dispositif d’accueil en armes à l’entrée. L’uniforme porté par les lycéens et l’apparente discipline de chacun ont été aussi source d’étonnement. Les propos de M. Assalit, le proviseur adjoint, n’ont pas non plus manqué de surprendre. Il a insisté sur l’exigence du travail à fournir et sur une organisation stricte et rigoureuse des emplois du temps, inflationniste en regard de celle que les élèves s’octroient au collège. Certains enfin ont été impressionnés par la communication des résultats et des mentions obtenus par les candidats au baccalauréat, de l’ordre de 100 % et de 90 % respectivement.

Ce qu’ils ont avant tout apprécié, c’est la place des activités sportives et physiques dans ce lycée, où il y a pléthore d’installations et d’équipements sportifs, afin d’oxygéner des cervelles bien sollicitées. Pour autant, loin d’en effaroucher certains, la discipline, la rigueur, et le respect - des valeurs aussi militaires que citoyennes - ont séduit nos élèves en quête d’un cadre structurant. L’internat ne semble pas avoir été pour eux un frein en soi, ils semblent même être attirés par l’esprit de camaraderie qui y régnait.

En revanche, ce qui a pu provoquer des réticences chez quelques uns, c’est – internat oblige- le partages des sanitaires, avec les douches communes, mais aussi que les temps libres soient restreints au mercredi après-midi, comme au week-end, et que l’usage des téléphones mobiles soit proscrit. Une jeune fille pour finir n’a pas du tout apprécié l’idée de devoir contribuer à l’entretien et au ménage du dortoir.

Toutefois, il en ressort que nos élèves ont pu se faire une idée claire de ce qui pouvait les attendre, s’ils s’engageaient dans ce parcours scolaire d’excellence.

M. Luciani

Portfolio

 
Collège Henri Fabre – 65, boulevard Paul Guigou - BP 80151 - 13744 Vitrolles – Responsable de publication : Dominique Leporati, Principal
Dernière mise à jour : mardi 20 février 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille